voyages en couleurs


Née à Marseille en 1950, j'y ai passé toute ma jeunesse.
Mariée en 1975 avec Hervé, également enfant de Marseille, je vais suivre cet ingénieur de Travaux publics sur tous ses chantiers, d'abord aux Antilles puis en Guinée et au Mali où la famille Ronot, agrandie de deux enfants, vit un temps en brousse.
Un endroit idéal pour moi : amoureuse de la nature et qui aime l'aventure.

Les reflets des pièces d'eau, le frémissement des végétaux, la diversité des matières, les formes et les couleurs présentes dans la nature sont pour moi des sources inépuisables d'inspiration.

J’ai toujours fait évoluer ma palette en fonction de mes lieux de résidence : en Afrique j'ai utilisé les ocres puis en région parisienne les foncés ont pris le dessus et quand je suis revenue vivre en Provence tout s'est éclairci... bien sûr.

A Cassis sont mes racines. Mes parents y ont vécu et j'habite désormais en face des vignes et du Cap Canaille.

Quand je suis rentrée au pays, il y a quatre ans, ce sont les artistes de la société des peintres cassidens qui m'ont encouragée à explorer de nouvelles voies. Grâce à eux j'ai découvert les carnets de voyage, le travail à l'encre et la plume... J'aime beaucoup ce groupe : les échanges sont très riches et constructeurs : j'y ai trouvé des amis.

Et puis il y a les voyages avec toujours un appareil photo et un carnet de croquis dans mon sac.
Ma dernière trouvaille : le bleu Majorelle, découvert dans les jardins du même nom à Marrakech.
J’ai enduit mes toiles de ce bleu puissant et lumineux. Ces fonds me servent à mettre en valeur les végétaux de ma région.

 


mon best of  :

un lieu dans la region : le petit paradis
à l'étranger : le Mali, Madagascar
ma couleur du moment : le bleu majorelle
ma plante : l'agave
mes peintres : Morandi, de Staël, Goya
ma musique : Leonard Cohen, requiem de Mozart.